Face à la crise sanitaire, l’Afrique a démontré une résilience exemplaire. Même fragilisé par une baisse de la croissance, par une aggravation des inégalités et un ralentissement de l’aide étrangère, le continent a été moins impacté que le reste du monde.

Résolument tournée vers l’avenir, l’Afrique dispose d’atouts considérables pour rebondir et poursuivre sa course à l’émergence. A commencer par son niveau de croissance qui reste supérieur à celui de l’OCDE, sa jeunesse qui constitue un atout formidable pour favoriser l’innovation et l’entreprenariat, et ses richesses naturelles qui restent très peu valorisées.

L’autre atout du continent réside dans son potentiel d’intégration économique régionale capable de créer des pôles industriels de croissance, d’emploi mais aussi de création de valeur.

Le secteur agricole en est la parfaite illustration. Avec 60% de ses terres agricoles non exploitées, sa population de 1,5 milliards d’habitants l’Afrique ne produit que 4% de la production mondiale.

La Zone de Libre Échange Continentale qui réunira tous les pays africains avec un PIB combiné de plus de 3.000 milliards de dollars sera donc le tremplin afin de construire une souveraineté économique tout en développant ses économies.

C’est là une nouvelle feuille de route qui se dessine pour l’Afrique, où la bonne gouvernance, la souveraineté commerciale, le développement humain et l’innovation sont désormais les nouveaux moteurs du continent. Ces dernières décennies plusieurs pays ont pris de l’avance et sont cités en exemple par les organismes internationaux. Parmi ces «Lions africains» on citera le Rwanda, le Maroc ou encore le Kenya qui se sont distingués en mettant le développement humain, la croissance et la coopération Sud Sud au cœur de leur leurs agendas.

Afin de favoriser le dialogue entre pays africains, et une meilleure synergie avec les économies développées, le Crans Montana Forum annonce le lancement du Crans Montana Forum Africa (CMFA), une plateforme d’échanges entre pays africains et dirigeants du monde.

CMF Africa qui se veut un Forum dédié aux décideurs du monde entier pour débattre des grands enjeux de l’Afrique post Covid, sera organisé chaque année à Bruxelles.

Au cœur de l’agenda de CMF Africa, les grandes questions de note époque entre sécurité, émergence, intégration économique, développement humain, émancipation des femmes et de la jeunesse, transformation digitale et développement durable, cette première édition se tiendra en juin 2022.

Le Crans Montana Forum Africa est né d’un partenariat stratégique entre deux acteurs internationaux qui cumulent plus d’un demi-siècle de savoir-faire dans l’organisation de forums économiques.

·   Le Crans Montana Institute qui organise depuis 35 ans le Forum éponyme, un évènement mondial phare, qui s’est distingué depuis sa création par la discrétion de ses activités et l’efficience de ses objectifs et qui a su accompagner les dirigeants gouvernementaux et les acteurs privés dans leur réflexion autour des grands sujets de notre époque.

·  One Africa Forums (i-conférences), un acteur majeur dans l’organisation de conférences économiques sur le continent africain. Depuis 2004, i-conférences a organisé près de 300 conférences présentielles et virtuelles qui ont réunis 100.000 dirigeants africains dans plusieurs capitales autour de secteurs stratégiques pour le développement du continent.

Contacts :

Crans Montana Institute
Suisse
+41 273 23 19 03
www.cmf.ch

i-conférences
Maroc
+212 522 36 03 25
www.i-conferences.org










[recaptcha]

back to top